Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre que son évolution vers un mode de vie exclusivement tiré du règne végétal.

Albert Einstein – Physicien théoricien, auteur de la formule E=mc²

Ce projet vous intéresse ?

Rejoignez-nous et participez activement avec nous à cette folle et conviviale aventure qui est de sauver le monde de la sixième extinction de masse. 

Envoyez-nous un courriel

2 + 3 = ?

Quand Gaïa est notre seule demeure !

Les prédictions du GIEC nous accordent 12 ans pour agir…

_____

Le GIEC ? Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. 

Ce groupe est chargé d’évaluer les projections climatologiques publiées par la communauté scientifique composée de 152 organisations observatrices et représentée par plus de 195 états membres de l’ONU.

Les conclusions principales de son dernier rapport annonce qu’il est encore possible d’éviter la catastrophe climatique annoncée.

Oui, tout est possible à condition d’agir maintenant. 

Quoi, maintenant ? Oui, maintenant !

Et maintenant est le meilleur moment.

_____

Reconnaissant que la principale cause de ces chambardements climatiques sont les activités humaines reliées aux émissions de gaz à effet de serre menaçant l’équilibre globale de la planète, il n’en tient alors qu’à nous d’agir en conséquence.

Oublions et laissons tomber les promesses des politiciens, qui sont pour la plupart à la solde de l’industrie, pour agir volontairement à notre propre échelle d’action.

Si le supposé 1% n’est pas un mythe, il est alors logique de penser que nous constituons les 99% qui pouvons du jour au lendemain changer la donne.

Ce pouvoir est le nôtre. Et ce pouvoir, il s’agit de le concerter pour mieux le concentrer et d’en maximiser les effets. 

Ensemble, « NOUS » sommes la solution. 

En ouvrant notre cœur à la compassion en véganisant volontairement et joyeusement notre mode de vie, nous faisons une pierre cinq coups :     

  • Nous arrêtons net la cruauté et la mort inutile de millions d’animaux
  • Nous freinons l’émission de gaz à effet de serre dû à l’élevage industriel
  • Nous stoppons la déforestation reliée à l’élevage
  • Et du même coup nous enrayons l’extinction potentielle d’espèces animales/végétales menacées/vulnérables qui s’y trouvent
  • Nous solutionnons le problème de la faim dans le monde puisque nous pouvons nourrir 10 fois plus de personnes par le végétal

Par répercussion directe, nous héritons alors d’une meilleure santé. Et qui dit meilleure santé dit couts sociaux, reliés à la maladie, diminués. 

Argent et énergie qui pourront être redirigés favorablement ailleurs. Là où sont les véritables priorités : développer des énergies renouvelables, verdir les espaces oubliés, reconstruire une éducation cohérente afin de retrouver la joie de vivre dans toute sa simplicité.      

En complément, si nous limitons notre actuelle surconsommation, achetons local et bio dans un cadre économique participatif et de partage, nous pourrons indiscutablement aplanir les inégalités sociales.

Ceci par le seul acte de compassion envers l’autre.

Cela n’en vaut-t-il pas la peine ?


Propageons donc la bonne nouvelle en convertissant notre prochain à cette nouvelle manière d’être et d’agir. Soyons les ambassadeurs de cette nouvelle voie qui est celle du cœur. Soyons en les missionnaires.

Plus nous serons, plus le changement sera facile et rapide.

Il ne manque plus que vous. 

En serez-vous ?